Le Musée de Picardie Insolite et Secret

SAP partout ! 

 

Sur les poignées de portes, en médaillon, sur les grilles ou encore aux plafonds, les lettres SAP sont omniprésentes dans le Musée de Picardie : elles renvoient à la Société des Antiquaire de Picardie, société savante à l'origine de la création du Musée.

 

Toujours en activité, la Société des Antiquaires de Picardie possède sa bibliothèque et ses bureaux au sein même du Musée de Picardie.

Gloire à Eugénie ! 

 

Elle est sans aucun doute l'une des Femmes de l'Histoire d'Amiens : l'Impératrice Eugénie a marqué de son empreinte le milieu du XIXème siècle Amiénois.

 

Participant aux côtés de son époux, l'Empereur Napoléon III, à la construction du Musée de Picardie et à la restauration d'une chapelle consacrée à Sainte-Theudosie en la Cathédrale Notre-Dame d'Amiens, Eugénie de Montijo se distingua en apportant son soutien aux Amiénois victimes du choléra en 1866. Sa venue à l'Hôtel-Dieu, hôpital Amiénois, fut remarquée, à tel point qu'un tableau et un vase, visibles au Musée de Picardie, lui rendent hommage.

 

La lettre E, présente sur la façade principale du Musée de Picardie ainsi que sur le sol du premier étage, est une dédicace de plus à celle qui fut une des grandes Femmes de l'Histoire d'Amiens.

La licorne, symbole Amiénois

 

Synonyme de pureté et de vertus chevaleresques, la licorne apparaît en double sur les armoiries d'Amiens au XIIème siècle. Animal légendaire, elle va conquérir toute la ville d'Amiens : à l'Hôtel de Ville, sur les frontons des écoles mais aussi dans le Musée de Picardie.

 

Son nom est aussi utilisé dans un lieu emblématique d'Amiens, à savoir le Stade de la Licorne. Le Festival International du Film d'Amiens rend lui hommage à cette créature fantastique dans son logo et dans le principal Prix qu'il décerne : le Prix de la Licorne.